Ybike version 01 phase 1 : lancement du projet

Réception de ma jante renforcée avec mon moteur Mxus v3 3k.
Réception de ma jante renforcée avec mon moteur Mxus v3 3k.

Après avoir décidé que payer les réparations mécaniques sur mon véhicule ainsi que l’essence, les frais divers d’entretien etc étaient vraiment une cata pour mon budget personnel, j’ai décidé de construire mon propre EBike. Nom de projet YBike.

Évidemment quand j’ai commencé à me renseigner, je suis tombé sur les sites français apparaissant en premier sur mon moteur de recherche favori et j’ai eu un quelques hallucinations concernant les prix.

Comme j’avais un trajet maison boulot maison à faire assez court, j’ai pensé que la fabrication d’un ebike maison à prix raisonnable pour la prestation serait bienvenu.

Bien sûr, j’ai pris quelques infos concernant la réglementation et me suis rendu compte que on avait encore fait des cases (une spécialité de l’administration française pour faire ramer le pays) pour « classer » les vélos. Il y a les moins de 25km/h (autant rouler en vélo de course) et les plus de 25km/h mais moins de 45km/h (avec homologation, plaques etc). Bref, encore des règles pour empêcher le gros mouvement du vélo électrique. Car de toutes façons, une révolution est annoncée. Le monde est en train de changer à ce niveau et c’est tant mieux. Moins de voitures vides le matin pour aller au boulot mais plus de vélos (électriques).

Je décide malgré cette réglementation un peu floue sur ce que l’amateur peut faire ou pas, je décide de me lancer dans l’aventure quitte à faire mes essais haute vitesse « off road » (en dehors de la voie publique).

Les premiers éléments que j’ai recherchés sont le moteur et la batterie.

Autant les prix des moteurs m’ont paru raisonnables (entre 150 et 400 euro), autant les prix des batteries m’ont paru démesurés (souvent plus de 700 euro).

J’ai donc recherché comme j’ai l’habitude de le faire, le moyen de « fabriquer » (assembler) ma batterie moi même. En effet, j’ai découvert que l’on pouvait se construire n’importe quelle batterie à partir de petits éléments, comme ceux du type 18650 li-ion.

Accumulateur (pile rechargeable) au format 18650.
Accumulateur (pile rechargeable) au format 18650.

Après plusieurs recherches, j’ai constaté que même Tesla pour ces power wall, utilisait une combinaison de ces éléments. Je me suis dit au passage, et c’est une très bonne chose, que ce serait aussi très pratique pour mon autonomie personnelle (fabrication de diverses alimentations électriques autonomes).

Le prochain article sera dédié à mes recherches concernant la façon de fabriquer les batteries à partir d’éléments 18650.

Voici un petit avant goût de ce que je souhaite obtenir (avant « empaquetage ») :

Batterie avec Bms faite à partir d'éléments 18650 lithium-ion.
Batterie avec Bms faite à partir d’éléments 18650 lithium-ion.

Commentaires 1

Laisser un commentaire